Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

CREESALIE

CREESALIE
Non classé

L’éducation est stressante
J’ai oublié les sinus, cosinus, tangentes
Les échecs et scolaires vont de pair
Mais mes notes déçoivent mon père et ma mère
L’école pour moi est un enfer
Cette voix qui me hurle de me taire
Et de m’enfoncer six pieds sous terre.

L’exclusion du groupe
Quand on te vire de la troupe
Quand tes amis te laissent tomber
Quand tes ennemis ne font que parler
Quand la vie devient une prison
Quand l’amour n’est qu’illusion
Quand les pensées défient la raison
Quand le mal a détruit le bon
Quand la pluie efface les saisons.

Je me casse la gueule, mais avec classe
J’ignore ces connards aux rires de connasses
Je prends du fun en criant ma rage
Le temps qui passe me rend plus sage
La faux qui passe décime son passage
Le navire qui passe a fait naufrage
La voix qui me tue est dans les parages.

Mes amis sont morts,
Je renais ailleurs.
Ces mains noires de sang ont essuyé mes pleurs
Ce temps qui passe a pris ces proches sans valeur
Mon âme n’est plus que douleur
Rupture de la vie, déchirure du temps.

La vie est un sport, le terrain est glissant.
La balle fait mal et l’arbitre est raciste.
La foule est hostile et les joueurs, sexistes.
Le parcours est miné, les baskets trafiquées.
Certains sont dopés et d’autres sont drogués.

Je renais ailleurs,
Ces mains gantées ont essuyé mes pleurs.
Rupture du temps, déchirure de la vie.